Jeune et Jolie, la découverte de la sexualité signée Ozon

Jeune et Jolie, la découverte de la sexualité signée Ozon

Le film Jeune et Jolie, de François Ozon avec la superbe Marine Vacth est diffusé, ce mercredi 2 juillet, sur Canal +.

Après Dans la maisonFrançois Ozon avait dirigé Ernst Umhauer face à Fabrice Luchini, le réalisateur français souhaitait travailler avec une jeune fille. Pour Jeune et Jolie, son nouveau film, diffusait ce mercredi 2 juillet, il a choisi Marine Vacth. Égérie de chez Yves Saint Laurent, cette mannequin découverte dans une boutique H&M par un chasseur de têtes à l’âge de 15 ans, a été révélée dans La Part du gâteau en 2011, et Ce que le jour doit à la nuit d’Alexandre Arcady l’année d’après.

Dans ce long métrage où elle tient le premier rôle, elle incarne une adolescente de 17 ans, qui après avoir perdu sa virginité avec un amour d’été la veille de son anniversaire, décide ensuite de se prostituer avec des hommes beaucoup plus âgés. Pas par nécessité (elle n’a pas vraiment besoin d’argent) mais par plaisir. Avec ce sujet délicat, Ozon aurait pu tomber dans le scabreux mais le réalisateur a su rester sobre et a ajouté au parcours de cette jeune fille en quatre saisons, quatre chansons de Françoise Hardy qui s’intègrent parfaitement. Il est néanmoins dommage qu’il n’ait pas donné de vraies raisons aux agissements d’Isabelle.

La révélation de Jeune et Jolie est donc sans conteste son héroïne. Avec sa beauté naturelle, la comédienne au faux air de Maïwenn et Laetitia Casta crève l’écran à chacune de ses apparitions. À ses côtés, on retrouve Géraldine Pailhas parfaite en mère perturbée par la double vie de sa fille et Frédéric Pierrot (Polisse, Les Revenants), irrésistible en beau-père dépassé par les événements. À noter, l’apparition de Charlotte Rampling que Ozon compare à Marine Vacth.

 

Source:Télé 2 Semaines