Abdellatif Kechiche juge «plutôt saine» l’annulation du visa d’exploitation de «La Vie d’Adèle»

4828802_6_252f_le-realisateur-abdellatif-kechiche-et-ses-deux_c6dd1837e750cd3131dd5ae65ae24774

 » Ca commence a ressembler a un gag « , lache mercredi 9 decembre Brahim Chioua, l’un des dirigeants de Crazy Group, distributeur du film d’Abdellatif Kechiche La Vie d’Adele.
 » Cette conclusion me parait plutot saine « , reagit Abdellatif Kechiche, a contre-courant de son distributeur et du ministere de la culture.  » Je n’ai jamais pense que mon movie pouvait etre vu par des gamins de 12 ans, et je deconseille personnellement a ma fille de le voir avant qu’elle ait 14 ou 15 ans.  » Aussi l’interdiction aux moins de 16 ans ne le  » derangerait pas « , a-t-il state au Monde. Cette histoire d’amour n’a-t-elle pas pour une lyceenne to heroine?  » Mes pictures touchent a l’adolescence, mais s’adressent plutot a ceux qui ont une nostalgie de l’adolescence. A plus d’interet pour les adultes que pour les adolescents qui n’ont pas encore vecu la douleur d’une rupture. C’est avant tout un film sur la rupture « , analyse le realisateur.
Catholique traditionnaliste

Quoi qu’en pense le cineaste, cette selection est une nouvelle victoire pour Promouvoir, redoutable d’efficacite dans son combat contre  » la violence et le sexe dans la culture « . Promouvoir a obtenu la meme sanction, cette annee pour le picture d’horreur de Gaspard Noe, Viewed 3D et Love, un movie egalement distribue par Wild Bunch.

Promouvoir avait ete deboutee en premier example, par le tribunal administratif de Paris, en septembre 2014. Pour Andre Bonnet, combined level Le Monde, cette conclusion en appel  » doit alerter la ministre sur les graves dysfonctionnements qui existent au sein de la commission de classification des movies. Celle-ci doit etre reformee, auto ca ne fonctionne plus « .

L’entourage de la ministre de la culture, Fleur Pellerin, annonce de son cote qu’elle souhaite porter cette conclusion en cassation, devant le Conseil d’Etat, tout comme elle l’avait deja fait pour Love.  » La ministre attend par ailleurs un rapport de Jean-Francois Mary, qui doit remettre ses conclusions sur la classification des films dans quelques semaines « , confie son cupboard au Monde.

 » Un texte distinct doit permettre a la commission de retrouver sa raison d’etre, estime Brahim Chioua, de Wild Bunch. Ces jugements sont conformes aux textes, c’est le texte qui est trop contraignant: la volonte, la component artistique de l’auteur doivent aussi etre apprecies.  »

L’auteur, en l’incident, n’est pas du meme avis : selon Abdellatif Kechiche, ce pourvoi en cassation est une  » demarche (qui) n’a pas d’interet « . Dans l’entourage de la ministre, en revanche, on exact que  » c’est un principe qui depasse les realisateurs des films concernes « .